NOUVELLE DECOUVERTE DANS LE LAC D'ENGHIEN......

Publié le par APPLE

Moule ANODONTE lac d'enghien Mr souchet sur l'ile

 Une moule d’eau douce pêchée au râteau lors d’un essai de récupération d’une trottinette tombée a l’eau dans la queue de poêle de l’île par Mr SOUCHET .A président de la SNE.

 

  L'Anodonte des cygnes  

L'Anodonte des cygnes ou Moule d'eau douce (Anodonta cygnea) est un mollusque bivalve, ou lamellibranche, d'eau douce, commun dans l'ouest, le centre et le nord de l'Europe. La coquille ovale et fine, de couleur verte tirant sur le brun, mesure 95 à 200 mm de longueur sur 60 à 120 mm de largeur.

Le crochet (extrémité saillante de la valve à partir de laquelle croît la coquille) est non proéminent et ridé. Les impressions musculaires, sur la face interne de la coquille, sont peu marquées .

L'Anodonte des cygnes est commun dans les eaux stagnantes ou peu courantes où il vit enfoncé dans la vase. Il s'y déplace lentement grâce à un pied unique.

Deux ouvertures sont situées à une extrémité de sa coquille bivalve. L'eau étant pompée par le battement des millions de petits cils des branchies, le siphon inhalant laisse entrer l'eau, la nourriture (matière organique et micro-organismes) et l'oxygène dissous. La nourriture est acheminée vers la bouche puis digérée. Le siphon exhalant rejette ensuite les excréments avec l'eau de respiration.

Les Anodontes sont d'excellents filtres et, par leur action, participent à la purification de l'eau. En contrepartie, ils peuvent accumuler des polluants toxiques (métaux et pesticides) dans leurs tissus.

L'Anodonte des cygnes est hermaphrodite. Les oeufs se développent jusqu'au stade larvaire dans les branchies puis, expulsés, se fixent sur les nageoires ou les branchies des poissons par des crochets. Les larves y continuent leur évolution. Une fois celle-ci terminée, elles se laissent tomber dans la vase du fond où elles continuent leur développement.

Ces mollusques sont consommés par les cygnes et par tous les oiseaux aquatiques plongeurs ainsi que par les carpes.

Publié dans INFORMATIONS

Commenter cet article